Une évasion !

Avec tussa j’vous ai pas raconté le coup qu’a fait mon grand frère l’autre fois !

Ça date d’un bout déjà, de quand il était dans son enclos paske sa patte devait se réparer… Mais j’viens de m’en rappeler ménan ! Saurez que quand Pôpa va piloter les machins qui volent pour son travail, Môman elle dort avec nous en bas hein… Même que j’adore ça, de me blottir avec elle !

Parfois Môman elle prenait Falcor et le mettait à côté d’elle pour dormir, en faisant attention qu’il puisse rien arriver… Pis cette fois-là, elle l’avait laissé dans son enclos… Pitêtre il faisait l’andouille comme il sait bien faire… Ou pitêtre il dormait trop bien et Môman l’a pas voulu le réveiller… Oui paske quand mon grand frère dort, croyez-mwa qu’on le réveille pas !

Bref, l’était donc de l’autre côté de la barrière, le bougre…

Sauf qu’à un moment de la nuit, Môman s’est réveillée et a constaté que blotti contre elle, c’était pas un pinoch !

Ouiiii ! Le bougre avait réussi a grimpé sur le nénéfan en bois sculpté (avec un platô) qui est au bout du canapé… Pis à pousser la barrière, juste assez pour se glisser… Tussa, sans faire aucun bruit !

Et hop, il est venu se blottir contre sa Môman… Alors que franchement, il était enfermé depuis des semaines, fallait en profiter pour promener nope ?

Ben nope, il voulait sa Môman ce grand dadais !

J’vous dis pas sa tête quand elle a constaté que le toutou à qui elle faisait des doudouces dans un demi-sommeil avait des pwals ! Quand tu t’attends pas à trouver quelqu’un, y’a de kwa faire une crise cardiak tsé ! L’est fort quand même, mon grand frère !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.