Titi est un meurtrier !

J’vous ai pas kor raconté l’autre fois, les zamis, mais faut dire que y’a pas de kwa être fier aussi…

 

 

Mais Môman l’a dit que je pouvais vous y raconter paske d’abord on veut pas vous raconter la vie que dans la couleur…

Que c’est pas toujours joli…

Puis aussi paske c’est pas vraiment la faute de Titi, que c’est son instinct…

Môman dit qu’on est des chiens et qu’un chien, c’est un chien… J’vous avoue que ça me paraît compliqué, mais je fais jore que je comprends tout paske Môman l’a l’air sûre d’elle !

 

Alors voilà, quand y’a eu le salon Mille Pattes que c’était la deuxième édition même que, ben nous, on a profité pour proposer une balade ! C’était fort fort gai d’ailleurs, vous saurez, si vous y étiez pas !

 

Mais ça se prépare une balade, ce qu’on a fait avec tonton Seb quelques jours avant… On était sur la fin du parcours ainsi, tout se passait bien, comme d’habitude…

 

Puis vlatipa que mon ptit frère s’encourt comme une flèche et qu’on entend un autre animal qui hurle à la mort ! Ouiiii !

 

Ni une ni deux, on comprend que c’est une poule alors Môman, son premier réflexe a été de crier « rattachez Falcor ! »

 

Nan paske si lui s’en mêlait, c’était vraiment mal barré…

 

Et comme j’vous l’dis, même si faut le voir pour le croire : Titi a chopé une poule !

 

Ouiii !

 

Y’avait une vaste prairie avec tout plein de poules dedans… Mais avec une clôture qui était vraiment là que pour dire que y’en avait une… Alors eske la poule était passée de l’autre côté… Ou eske Titi l’a attrapée sous le grillage alors qu’elle passait à ras ? On saura jamais, mais celle-là, dans le jore « ne pas être au bon endroit au bon moment » !

 

Mon ptit frère, qui côtoie sans problème les minus, a vu dans cette pauvre poulette une ennemie à exterminer ! Même pas il a réfléchi, direk, il l’a chopée au cou !

 

Vous imaginez bien la scène, avec des plumes qui volaient partout et Pôpa qui essayait de faire lâcher mon ptit frère…

 

Môman dit que bien sûr elle est responsable, mais qu’elle ne se sent pas coupable vu le peu de protection qu’il y a pour ces poules, qui sont le long d’un chemin de promenade !

Elle dit que c’est bien dommage d’en faire peu de cas ainsi, que c’est s’en balek qui leur arrive keke chose !

Quand on est repartis, la poule était pas très vaillante, c’est le moins qu’on puisse dire, mais vivante piskelle s’est vite encourue…

 

Mais mwa, depuis, je vois pu mon ptit frère de la même manière… Sait-on jamais qu’il voudrait me manger mwa ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.