Môman contre le chou-fleur, épisode 2

J’ai profité de quelques meunutes où Môman ne dormait pas et semblait lucide (si tant est qu’elle soit lucide en temps narmol dirait Pôpa) pour qu’elle me raconte et que donc je puisse venir sur l’ordinateur vous mettre ma chronik !

En début de semaine ainsi, elle a tout bien préparé : faire des portions pour les carnivores, nettoyer les enclos et la kavee, faire un maximum de linge, nettoyer… Voyez kwa, tout faire skifô pour se préparer à être hors circuit pendant quelques temps… Pis mardi swar, elle a pris un bain pour se relaxer, elle a bien enlevé ses pwals (paske les zhumaines, on a décidé qu’elle pouvait pas en avoir) pour être toute propre, toute nette… Pis après, zou, elle a fait une douche avec le produit orange là, de la tête aux pattes… Après, elle sentait bizarre, j’trouvais !

Pis on a été faire dodo et à 05h45, les parents se sont levés ! J’me suis demandé si z’étaient tombés sur la tête ! Mwa, je me réveille pas avant midi tsé ! Mais Môman l’a chuchoté dans mon oreille que je pouvais kor dormir, que je pouvais rester blotti avec ma moule…

L’est partie kor prendre une douche avec du produit orange, pis l’a fait plein de bisous à mwa et mes frères, en nous disant les mots de l’amour et en disant qu’elles nous aimaient plus que tout…

Pis l’est partie dans le vaissô spatial et mwa j’avais le coeur lourd de savoir qu’elle allait kor souffrir… Je trouve que Môman, elle souffre bien trop déjà !

Sur le trajet, Pôpa y faisait des blagues paskil savait pas kwa dire pour que Môman soit comme d’habitude à rigoler et papoter… Il essayait de combler le silence avec cette façon bizarre de dire l’amour… Mon Pôpa, je sais bien qu’il sait pas dire simplement les mots de l’amour avec sa bouche… Il les dit avec ses zoeils, pis en faisant des choses pour nous… J’devrais lui dire que le silence, c’est pas grave, quand c’est un silence rempli par une méga pépite de joie… C’est Môman qui m’a appris ça !

A 06h45, mes parents l’étaient au zopital St Joseph à Mons et kor une fois, du passage de la porte jusqu’à la sortie, tout a été impeccab ! C’est un petit zopital ouske les ceux sont fort gentils et efficaces… Môman, l’en a connu des médecins et zopitals, et j’peux vous dire que c’est pas souvent comme là-bas ! C’est un ptit cocon tout douillet… Y’a bien des endroits qui devraient en prendre de la graine !

C’était cette fois au zopital que tu restes qu’une journée paske Môman l’avait décidé d’attaquer tusuite ! Pis le Docteur Vessie l’a dit que c’était bien ainsi, que Môman devait être chez elle…

A peine qu’elle était arrivée, Docteur Vessie est venue voir Môman pis l’a dit qu’il opérait d’abord un ptit zhumain pis c’était elle… Alors elle a lu des magazines, et Pôpa l’a tombé endormi sur le fauteuil de la chambre ! Pasken fait, l’est revenu jusque le swar d’avant, alors l’était fatigué…

Môman l’a dû attendre qu’une grosse heure ainsi, et c’était bien paske la dernière fois, elle a dû attendre toute la journée, sans manger et en se rongeant les sangs !

Les madames du zopital ont donné un médicament pour se relaxer, alors Môman l’a fait sa méditation pour s’auto-hypnoser… L’a appris ça y’a quelques années ménan, depuis elle pratique tous les jours et ça lui sert beaucoup… Quand elle fait ça, elle se détend très très fort et ça lui sert pour quand elle a mal par exemple, ou quand elle est dans une situation pas gaie…

Du coup, quand les madames sont venues la chercher pour aller au blok, Môman l’était déjà pu là… Elle était dans son endroit, qu’elle peut rejoindre quand elle veut pour se sentir bien… C’est un endroit qu’elle a créé dans sa tête, voyez ? J’me demande si j’y suis dans son endroit ?

La fois passée, le docteur qui fait dormir avait fait une nanéstézie que du bas du corps de Môman, paske c’est skon fait narmolement… Pis Môman a un trouble du sommeil, alors il préférait la sécurité… Mais comme Arnold est venu lui pourrir la vie après, Môman était pas super partante cette fois… Alors l’a demandé de pouvoir faire un gros dodo, ainsi ça passerait tuseul !

Le docteur qui fait dormir a mis un masque sur Môman, pis zou, l’était pu là !

Môman regrette pas du tout d’avoir fait ainsi et, comme elle a su bien se mettre en relaxation avant, ça fait qu’elle a bien mieusse vécu l’opération ! Rien à voir même !

Elle m’a raconté que ski fait bizarre, c’est que narmolement on se sent s’endormir ou se réveiller… Ca se fait progressivement… Tandis que là, zou, l’était pu là… Pis elle s’est réveillée d’un coup et l’a fallu du temps avant qu’elle comprenne où elle était et skelle faisait là… En même temps que de hurler de douleur ! Le monsieur de la salle ouske les ceux se réveillent n’arrêtait pas de demander « combien la douleur ? », Môman l’avait juste envie de lui dire « pu****, faites quelque chose ! »

Du coup, il rajoutait des médicaments, kor et kor… Pour finir, c’est devenu gérable alors Môman a pu se calmer et elle est repartie un peu dans le dodo… Quand elle s’est réveillée quelques meunutes après, Docteur Vessie lui tenait la main et de le voir près d’elle, Môman s’est sentie mieusse… Les docteurs comme lui sont rares, mais heureusement ils existent et Môman ne veut être soignée que par eux…

Après, l’est retournée dans sa chambre et la gentille madame qui s’occupait d’elle lui a dit de se reposer un peu, d’essayer de dormir, « ne serait-ce qu’une heure »…

Trois heures après, Môman dormait kor ! Ouiiiiii !

Entretemps, Pôpa est arrivé, et la madame arrêtait pas de venir voir, avec son truc pour prendre la tension et sa soupe, et Môman dormait, dormait,…

Pour finir, la madame a dit qu’elle laissait kor un peu, mais qu’après faudrait réveiller Môman… Elle savait pas sûrement que Môman, avec son trouble du sommeil, dort sans se réveiller… Son record, c’est d’avoir dormi 15 heures d’affilée et 18 heures sur une journée ! Ouiiii ! Alors pensez bien que c’est pas une soupe qui allait la faire sortir de son dodo !

Au final, Môman s’est réveillée quand même et la madame a enfin pu réchauffer sa soupe… Docteur Vessie est venu voir Môman pile au moment où elle essayait de faire pipi et il a ainsi pu l’entendre hurler de douleur, qu’on a dû l’entendre jusqu’au Chatô ! Alors l’a prescrit des médicaments pis l’a dit que Môman pourrait revenir avec nous, qu’elle avait besoin de se reposer dans l’amour… Rester à l’hôpital n’aurait rien apporté de plus…

Pis l’était embêté paske quand il a retiré le chou-fleur, l’a vu d’autres endroits ouske ça pouvait être des choux-fleurs qui poussent… Alors pour être sûr, il les a pris aussi, pour que des docteurs y regardent de plus près ! Môman l’a plusieurs cicatrices du coup et j’peux vous dire que ça a pas l’air d’être chouette du tout !

Quand Môman l’est rentrée, nous on était tout binaizes, mais Pôpa l’a dit qu’on devait se calmer ! Ouiiiii ! Comment voulez-vous qu’on s’empêche de faire la fête ainsi ?

Ménan, Môman fait que dormir… Pôpa s’occupe de nous pis nous, on se blottit près de notre Môman, paskon est des toutous qui savent se sacrifier !

Dans trois semaines, Docteur Vessie regardera si Môman l’a pu des cicatrices et si oui, il commencera le traitement pour que le chou-fleur arrête de faire son malin !

De kwa sera fait le futur les zamis ? On en sait rien du tout !

Mais on sait qu’en tout cas le présent est rempli d’amour, ça c’est sûr !

Commentaires

2 comments for “Môman contre le chou-fleur, épisode 2

  1. Agnes
    17 juillet 2019 at 10 h 59 min

    Gros gros bisous à ta moman elle est fort courageuse ❤️

    • Marion Noël
      17 juillet 2019 at 20 h 40 min

      <3 <3 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.